Blog


Les enjeux du e-commerce en 2019

Vous n’avez pas eu le temps de suivre la conférence de la FEVAD du 26 Juin 2019 ou tout simplement pas eu l’opportunité. Klik&Pay vous résume les grands points évoqués lors de cette conférence.

Sans surprise, le e-commerce gagne encore du terrain de 2018 à 2019, une hausse de 13% est attendue pour cette année 2019. Les prévisions de 2019 en quelques chiffres :

  • 100 milliards d’euros d’achats effectuées en ligne
  • 5 milliard d’euros de commandes
  • Un panier moyen de 62€
  • Les catégories d’articles les plus vendus en ligne : les jeux et jouets prennent de plus en plus d’ampleur bien qu’ils ne détrônent pas l’électroménager et les vêtements
  • 180 000 sites marchants
  • 80% des PME voient l’impact de leur site en ligne sur leur vente
  • 9/10 sites ont un trafic mobile supérieur à l’ordinateur
  • 36% des commandes sont effectuées depuis la maison (50% pour les jeunes)
  • Les clients en ligne sont accros aux frais de port/retours gratuits et recherche une relation client instantanée
  • 50% des acheteurs français achètent sur des sites étrangers

 

Les marques – Une vraie transformation

Les marques n’ont pas eu le choix de se mettre à l’e-commerce très vite et se sont rapidement rendues compte des opportunités qu’il pouvait offrir : s’affranchir des limites du commerce physique telles que l’ouverture 24/24 heures, 7/7 jours et plus particulièrement une relation directe liée avec le consommateur final.

Ces opportunités ont également entraîné de nouveaux enjeux et une réelle nécessité d’adaptation. Réaliser de nouvelles stratégies sur des territoires inconnus, maîtriser de nouvelles technologies, engager de nouveaux employés aux compétences technologiques, analytiques, développer de nouveaux liens en matière de logistique, rendre son service plus flexible, prendre des retours… Beaucoup de marques ouvrent leur propre site e-commerce tout en maintenant leur réseau de distribution. Les marques l’ont bien compris, si l’e-commerce est un nouveau canal de commercialisation de leur produit, elles ne peuvent s’y restreindre.

Quatre canaux de distribution sont énumérés :

  • l’e-commerçant traditionnel
  • le distributeur spécialisé avec laquelle une relation de confiance s’est créée
  • l’e-commerçant spécialisé (La Redoute, spécialisé chez les femmes)
  • les pure-players (venant de la nouvelle technologie, ils centralisent la Data et évangélisent les marques)

Le problème majeur soulevé est le modèle économique, peu réalisent du profit mais une solution est évoquée : le développement de la relation de coopération entre les marques et les e-commerçants.

Des acteurs de l’e-commerce tels que l’Oréal, le Club Med, Esthée Lauder, Nespresso ou Bic ont été interrogés sur leur stratégies et leur futur enjeux e-commerce. Lors de ces différentes interviews, des enjeux communs ont été soulevés, et notamment le panier moyen pour des prix bas. Les stratégies de ventes additionnelles ou encore la vente d’ensemble de produit afin d’augmenter le panier moyen et que ce dernier soit supérieur à son CPA (coût par clic) semblent être des solutions.  La nécessité de maintenir leur commerce physique rapportant une clientèle opposée à l’e-commerce. Repenser le mobile-first et le parcours omnicanal. Le besoin de se tourner vers l’extérieur et relayer certaines compétences aux pure-players aux compétences technologiques plus développés. Enfin s’inspirer de la Chine pour développer son e-commerce.

Les start-ups – les success stories

Afin de développer les enjeux des start-ups, deux entreprises ont été convié : Gemmyo, joaillerie en ligne et Made, Design en ligne. Contrairement aux marques, leur notoriété s’est développée en ligne grâce aux réseaux sociaux et à la créativité et la diversité de leur contenu « How to make the différence ». L’ADN de la marque est ainsi véhiculé à travers le contenu. Travaillant principalement en flux tendu, la logistique reste un enjeu majeur. Leur démarcation se fait principalement sur la rareté et la personnalisation du produit. Victime de leur succès, elles se sont vues contraindre à ouvrir des showrooms pour rencontrer leur clientèle et développer davantage un lien de confiance et un service exceptionnel.

 

L’e-commerce n’a de cesse de se développer et de créer de nouveaux enjeux. Pour cette année 2019, nous retenons deux principaux enjeux : la logistique et le développement du mobile-first. Sortons de notre zone de confort et regardons ensemble vers de nouveaux horizons ! Il semblerait qu’il faille s’intéresser à la Chine en matière d’e-commerce, profitez des moyens de paiements chinois avec Klik&Pay comme Alipay ou Wechat.